La pauvreté et la richesse dans la Bible

La pauvreté et la richesse dans la BiblePar José Hildebrando Costa       

La Bible est pleine de textes qui font l’éloge des hommes riches: considérez, par exemple, Abraham, qui, en étant obéissant à Dieu, a eu une grande richesse (Genèse 13:15-18). Joseph d’Arimathie, qui a enterré Jésus, était aussi un homme riche (Matthieu 27:57). D’autre part, les pages bibliques sont aussi pleines d’avertissements concernants le comportement des gens riches. La tendance naturelle c’est que ces personnes deviennent cupides et prisonnières de leurs propres biens. Cependant, il y en a des exceptions.

 

            Chez Matthieu 6:19-21, le Seigneur dit le suivant à propos des trésors terrestres: “Ne vous amassez pas de trésors sur la terre, où les vers et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent; mais amassez des trésors dans le ciel, où ni les vers ni la rouille ne détruisent, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur.”

             Or l’argent est nécessaire dans la vie et il est certain qu’il n’est, intrinsèquement, ni bon ni mauvais. Il est l’une des nombreuses “choses” dans la vie du chrétien que le Seigneur possède réellement et qu’il lui permet d’en utiliser en tant que son intendant.

              Le Saint-Esprit, par la voix de l’apôtre Paul, a ce merveilleux conseil pour nous: “Mais il est un grand gain que la piété avec le contentement. Car nous n’avons rien apporté dans le monde, et il est certain que nous n’en pouvons rien emporter. Si donc nous avons la nourriture et le vêtement, cela nous suffira. Mais ceux qui veulent s’enrichir tombent dans la tentation, dans le piège, et dans beaucoup de désirs insensés et pernicieux qui plongent dans la ruine et la perdition. Car l’amour de l’argent est la racine de tous les maux, et quelques-uns pour s’y être adonnés, se sont égarés loin de la foi, et percés eux-mêmes dans bien des tourments.” (1 Timothée 6:6-10).

                 Lorsque les biens que Dieu met à notre disposition sont utilisés correctement et que nous ayons une bonne attitude à l’égard d’eux, Dieu les multiplie souvent. Par contre si nous nous nourrissons de l’amour de l’argent et du désir d’en avoir toujours plus, alors nous péchons.

                   Il est vrai que Dieu a promis de la prospérité spirituelle et financière aux enfants d’Israël dans l’Ancien Testament, à condition de lui obéir. Pourtant, on ne trouve pas cette promesse aux chrétiens du Nouveau Testament. En vérité, la Bible nous dit que notre route avec le Christ sera étroite et plus nous nous approchons du Seigneur, plus notre chemin sera étroit (Matthieu 7:13-14).

Conclusions:

1)  L’argent est l’une des nombreuses “choses” dans la vie du chrétien que le Seigneur possède réellement et qu’il lui permet d’en utiliser en tant que son intendant.

2)  “L’amour de l’argent est la racine de tous les maux et quelques-uns pour s’y être adonnés, se sont égarés de la foi, et percés eux-mêmes dans bien destourments.” (1 Timothée 6:10)