Noël: pensez-y!

     

   Noël: pensez-y!

    Notre Groupe d’Etudes Bibliques en Français aimerait partager avec vous quelques petits messages qui vous invitent à la réflexion: 

A)   Avant de penser aux cadeaux ou au repas de Noël, pensons d’abord à Jésus-Christ et au message d’amour de son Père vers l’humanité. Il ne nous abandonnera jamais: nous pourrons compter toujours sur Lui. “J’ai cherché l’Eternel, et Il m’a répondu; Il m’a délivré de toutes mes frayeurs.” Psaumes 34:5           *Fátima Araujo*

                               

B)   Noël est la date qui signale la naissance de Jésus-Christ. Dieu, notre Père, notre créateur, a réalisé l’humanité de son Fils et lui a permis d’éprouver des douleurs et la mort qu’il ne méritait pas afin de payer pour les péchés qu’il n’a pas commis. Il s’agit de la plus grande preuve d’amour et de miséricorde envers nous.        *Héber Ricco*

 

C)   “Aujourd’hui, dans la ville de David, Il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, et paix sur la terre parmi les hommes qu’il agrée!”(Luc 2:11 et 14). Pour vous et votre famille un joyeux Noël et une bonne année!    *José Hildebrando Costa*     

 

D)  Un autre Noël… une autre occasion de réfléchir sur la vie de notre Seigneur Jésus-Christ. Celui qui a donné sa vie pour nous donner la vie éternelle. Vivez, profitez et partagez  la vie du Christ! Joyeux Noël à tous!        * Monica Bennaroz*

 

E)   Ce Noël, nous vous souhaitons d’être bénis par le véritable esprit de Noël. Il s’agit d’un très étrange anniversaire dont le fêtant, lui même, est présent tel que décrit par le prophète Esaïe (9:5-6): “Parce qu’un enfant est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur son épaule.  On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la Paix. Il étendit son domaine, et il y aura la paix sans fin au trône de David et à son royaume établi et maintenu avec la justice et de la justice, dès maintenant et pour toujours. Le zèle de l’Eternel des armées fera cela.”        *Nelson Galgoul*