Paul et Barnabé de Pergé - Antioche - Iconium - Lystres - Derbé (Actes 14)

PAUL et BARNABÉ de PERGÉ - ANTIOCHE – ICONIUM – LYSTRES – DERBÉ 

Actes ch. 14  -  12 Mai 2019

Par René Frémeaux

Nous avons vu comment Paul et Barnabé, aidés de Marc, ont fondé les Eglises de Salamine et de Paphos sur l´île de Chypre .
Nous sommes en l’ année 5 et ils décident d’aller sur le continent . Nous le savons, Marc refuse de les suivre et retourne à Jerusalem auprès de l’apôtre Pierre .

PAUL se retrouve devant un choix : Où aller pour porter la bonne nouvelle ?
En effet Paul avait pour habitude de suivre les routes des Juifs qui s’ étaient exilés après les persécutions de Jerusalem . Il savait que ces Juifs avaient construit des synagogues oú il pourrait prêcher et où il trouverait des familles pour l’héberger ainsi qu’un travail pour n´être à la charge de personne en exerçant son métier de tisseur .
Il ne faut pas oublier que le premier objectif de Paul est d’ annoncer d’ abord aux Juifs la bonne nouvelle de l’ Evangile ; ces Juifs formaient le peuple élu celui que Dieu s’ était choisi comme “son peuple”.
Paul a la possibilite d’ aller jusqu’ à Éphèse , un des plus grands ports de l’ Asie Mineure .
Il choisit de faire la traversée plus au Nord vers le port d’ Attaleia situé au fond d’une baie protégée des pirates par une ceinture de forteresses .
Pourquoi Attaleia plutôt qu’ Éphèse ? On pense que le procônsul de l’ île de Chypre connaissait les responsables de cette région et a donné à Paul et Barnabé des lettres de recommandation .
Arrivés à Attaleia , ils font route jusqu’ à la ville de Pergé à moins d’une journée de marche soit à 30 / 40 kilomètres de là .
Il faut donner des précisions sur les conditions des voyages sur terre .
Depuis plus de 300 ans les Romains avaient créé autour de la Méditerrannée un réseau de routes , appelées voies romaines , à travers tout l’ empire . Le premier objectif en était militaire pour permettre aux légions de se déplacer plus rapidement . Il y avait plus de 350 voies soit 80 000 km .
Ces routes étaient ouvertes à tous les commerçants et voyageurs ; les plus riches voyageaient em voiture ou à cheval , mais la grande majorité voyageait avec des caravanes , en groupe et à pied . Ces voies étaient três bien entrenues par l’ armée elle – même et sur les routes principales une auberge était aménagée tous les 30km soit une journée de marche .
La région que Paul et Barnabé abordent est montagneuse et três dangereuse de par la présence de voleurs et de tueurs ; d’ où la nécéssité de voyager em groupe !
Pour en finir avec cette violence , les empereurs romains Auguste et Claude trouvent une solution qui consiste à faire appel aux soldats trop vieux pour combattre , leur proposer dans chacune de ces villes une terre qu’ils pourront cultiver mais à charge pour eux de faire régner l’ordre dans ces populations ce à quoi ils étaient parfaitement préparés puisqu’ils avaient participé aux campagnes contre Antoine et Cléopatre . Ils font donc appel aux plus valeureux , aux plus fidèles d’ entre eux , les Celtes, qui venaient de la Gaule .
C’est ainsi qu’ après Pergé , dont nous ne savons pratiquement rien sauf qu’ils y annoncèrent la Parole ( Actes 13 , 13 ) ,
Ils entrent à Antioche qui grâce aux soldats vétérants était administrée comme une ville romaine avec ses traditions religieuses, sa division en quartiers , son théâtre et ses thermes . C’est aussi une ville paienne consacrée au dieu masculin de la lune . Pendant les nuits de pleine lune la population s’adonnait à des cérémonies orgiaques .
Comme à leur habitude , Paul et Barnabé , le jour du sabbat , se rendent, à la synagogue vêtus du vêtement blanc et brun ; Paul em qualité de docteur de la loi et Barnabé comme Lévite .
Le culte commençait toujours par la lecture du psaume 22 qui se termine par :
“ Toutes les extrémités de la terre se souviendront et se tourneront vers Yahvé
Toutes les familles des nations païennes se prosterneront devant sa face
Car au Seigneur appartient l’ empire et il domine les nations “.
Jésus sur la croix a récité ce psaume :
“ Mon Dieu, mon Dieu pourquoi m’ as – tu abandonné ?

Paul est invité à prêcher ; il avait une double prédication :
- d’ abord aux Juifs
- ensuite aux païens .

Il commence par dire aux Juifs :
“ C’ est d’ abord à vous qu’il fallait annoncer la Parole de Dieu , mais puisque vous la repoussez et ne vous jugez pas dignes de la vie éternelle , eh bien nous nous tournons vers les païens , car ainsi que nous l’a ordonné le Seigneur ;
“ Je t’ai établi lumière des nations , pour faire de toi le salut jusqu’ aux extrémités de la terre “. Paul veut pourtant leur montrer combien est grand l’ amour de Dieu pour son peuple en leur rappelant l’ histoire du peuple élu depuis Abraham jusqu’ à Jean – Baptiste .
Il evoque le séjour en Egypte où Israël est devenu un peuple nombreux , la sortie d’ Egypte et le passage de la mer Rouge . On ne mesure pas assez l’ importance de ce miracle . On ne sait pas aujourd’hui avec précision par où le peuple hébreux est passé . L’endroit le plus probable fait 17 km de large , la distance entre Niteroi et Rio est de 14 km Imaginez : vous êtes à Niteroi et vous voulez venir à Rio ; il n’y a pas de pont, la raison humaine dit que c’est impossible . Et bien pour Dieu qui aime tellement son peuple c’est possible les eaux se sont écartées et ils sont tous passes à pied sec.
Il evoque le désert où Dieu leur donna à manger et à boire , la période des Juges et, à leur demande, Dieu leur donne um roi duquel naîtra le Messie tant attendu Jésus, le fils de Dieu, le Sauveur de l’univers que les Juifs mettront à mort.
Par ce discours Paul veut démontrer l’ importance des écritures mais démontre aussi qu’ elles sont insuffisantes ; car si Jésus est mort, comme l’ont annoncé les Ecritures , il a vaincu la mort , il n’a pas connu la décomposition du corps .
Il evoque d’ailleurs pour la première fois la notion d’ ancien et de nouveau testament . Par sa résurection Jésus apporte une vie nouvelle dans la lumière de la foi et non plus dans l’observance de la loi de Moïse .
Les Juifs ne pouvaient pas entendre un tel discours. Les païens, enthousiamés par les paroles de Paul, viennent de plus en plus nombreux à la synagogue pour l’ écouter . Les Juifs sont jaloux du succés de Paul et Barnabé et leur interdisent l’ accès à la synagogue. ILs sont obligés de prêcher dans les maisons particulières ou sur les terrasses de ces maisons ; En effet les romains interdisaient l’ excercice d’une religion autre que la leur ; une exception pour les hébreux qui disposaient d’un temple où ils pouvaient exercer leur culte mais duquel ils ne devaient pas sortir .
Les Juifs, de par leur pouvoir financier - ils avaient le monopole du traitement du cuir et à ce titre fournissaient l’ armée romaine - entretenaient d’ excelentes relations avec les membres de la classe dirigeante . Ils font faire appel à des femmes juives mariées à des hommes politiques importants pour influencer leurs maris à expulser Paul et Barnabé de la ville .
Devant cette menace ils se rendent à Iconium , ville qui ressemble beaucoup à Antioche de par son administration et sa population. Mais là aussi les Juifs orthodoxes les menacent de lapidation .
Ils se rendent cette fois à Lystres , ville totalement païenne . ILs sont hébergés dans une famille composée de 3 personnes , la grand mère, sa fille et le fils de cette dernière que nous connaissons bien puisqu’il s’ agit de Thimotée . Ils vivent dans l’ espérance du “ salut d’ Israël “ et ont élevé Thimotée depuis son enfance dans le respect des saintes Ecritures
A Lystres Paul guérit um handicapé mais les habitants de la ville les prennent pour des dieux descendus sur terre dans leur ville ZEUS et son porte parole HERMÉS ; pour les vénérer ils préparent un sacrifice en leur honneur . Paul s’y oppose en affirmant qu’il n’y a qu’un seul Dieu celui des Chrétiens . La population le jette au sol et le lapide . Il est laissé pour mort mais Barnabé et les chrétiens s’ apercevant qu’il est toujours vivant viennent à son secours .
Paul et Barnabé quittent Lystres pour Berbé à 40 km . On imagine que Paul a dû faire le Voyage en voiture, ses blessures, son état de santé, ne lui permettent pas demarcher .
Les adversaires de Paul à Lystres le croyant mort , ne le poursuivent pas et le laissent tranquille pour évangéliser cette ville et créent une communauté de chrétiens uniquement composée de païens .
A partir de Derbé , le message de Paul et Barnabé se répand jusque dans les villages des environs .
Le lien entre les communautés des Eglises d’ Antioche , d’ Iconium , de Lystres et de Dergé n’est pas rompu . Thimotée se rend d’une ville à l’ autre pour maintenir et soutenir la foi des nouveau chrétiens .
Avant de les quitter pour rejoindre Antioche de Syrie ,Paul et Barnabé nomment des anciens ( presbyteros en grec ) , des diacres et des épiscopes ce qui montre le développement de l’ oeuvre d’ évangélisation dans ces jeunes Eglises qui ressentent le besoin d’une hierarchie.
De Pergé Paul et Barnabé refont le chemin inverse . Ils suivent la seule voie qui existe dans cette région qui les aménent jusqu’ au port d’ Attaleia où ils embarquent pour Seleucie port d’ Antioche .

Note: René Frémeaux est Professeur de Français et membre du Groupe d’Etudes Bibliques en Français de l’Eglise Baptiste Itacuruçá, à Tijuca, à Rio de Janeiro, au Brésil.